• 1

    Le maître en voyant l'élève s'abandonner de plus en plus à la l'oisiveté dit:

    La vérité est dans la voie du milieu mon jeune élève. Ni trop ni pas assez.

    Ne pas s'attacher et pourtant ne jamais entièrement se détacher. Ni retenir ni abandonner, ni s'enrichir ni s'appauvrir. Etre alerte dans la décontraction et décontracté dans l'action. Agir après réflexion mais jamais réfléchir pendant l'action.

    Ni trop raide, ni trop souple, ni trop tendre ni trop dur,  ne pas fléchir mais sans pour autant se raidir. Être économe mais généreux, faire de ses faiblesses une force et de sa force une faiblesse. Se souvenir puis oublier, sans oublier de se souvenir. Ni trop à gauche, ni trop à droite, s'acheminer sur le chemin sans vouloir maîtriser, tout en ne se laissant pas maîtriser.

    Ainsi est la voie du sage, ainsi est la vertu de la tempérance.

    L élève regarda longuement le maître, le fixant étonné, ouvrit la bouche puis, soupira ....et continua à rêvasser !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 07:08

    super, celui-là.. l'élève dépasse le maître... : mettre la barre trop haut, ça anéantit... ça paralyse de peur de ne jamais y arriver..  du coup il ne reste que la rêverie..  (c toute ma vie en faite; ..malheureusement)

    2
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 12:31
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :